SUD schneider electric est un outil professionnel différent, au service de toute celles et ceux qui se reconnaissent dans un syndicalisme de lutte et de contre-pouvoir, liant défense quotidienne des personnels de Schneider Electric et transformation de la société.

Nous sommes rattachés à l’Union Syndicale Solidaires 71 qui est la structure interprofessionnelle départementale de notre mouvement.


Solidaires 71 regroupe à ce jour treize syndicats, relevant aussi bien du secteur privé que du secteur public.

 

Nous avons un double objectif : la défense des salariés et leurs revendications et la transformation sociale. C'est-à-dire l’émancipation de l’homme et de la femme pour qu’ils puissent penser et agir sur leur environnement professionnel et interprofessionnel, et ainsi être acteurs de leurs vies.

 

Notre principe est d’être à l’écoute des salariés pour négocier au mieux les différents accords d’établissement. Nous refusons la surenchère qui consiste à faire croire qu’il suffit de réclamer plus pour obtenir plus. Nous savons bien sûr que souvent, face à une direction intransigeante, seul le rapport de force permet de faire changer les choses. Dans nos principes, nous privilégions toujours la négociation plutôt que la recherche du conflit.

 

Bien entendu, parfois le discours ne passe plus et il faut agir. C’est seulement après avoir épuisé toutes les possibilités du dialogue que nous faisons appel aux salariés pour des actions en déclenchant par exemple des appels à la grève. C’est dans ce genre de situation que le soutien des salariés est primordial afin de peser sur les décisions finales de la Direction.

 

Notre organisation syndicale a toujours fait et fera toujours appel aux salariés (ées) pour orienter ses choix en organisant, autant que faire ce peut, des consultations et ce dans le but de prendre les bonnes décisions. Celles qui donnent satisfaction à la majorité du personnel. Ce dispositif souvent critiqué par certains qui ne se retrouvent pas dans les choix adoptés par la majorité des salariés est pourtant l’unique moyen à notre disposition pour agir de façon démocratique.

 

Nous sommes convaincus que face aux mauvaises décisions de la Direction, il est important que toutes les organisations syndicales soient soudées pour contrer les mauvais coups. C’est pourquoi nous souhaitons dans les années à venir une meilleure coopération  entre les différents syndicats présents sur l’Etablissement de Mâcon.

Ces dernières années, la Direction a bien manœuvré pour diviser non seulement les salariés, mais aussi les syndicats. De ce constat, nous pensons que chacun a sa part de responsabilité et nous espérons qu’à l’avenir les responsables des syndicats se feront un devoir d’unir, réunir plutôt que diviser.

Création Libellule-Arts