Indépendant, solidaire et équitable...

 

 

 

2ème Organisation Syndicale à Mâcon, membre de Solidaires 71 (Organisation départementale) est rattachée à l’Union Syndicale Solidaires qui est la structure interprofessionnelle Nationale de notre mouvement.

 

 

constituée au départ de dix Syndicats autonomes, non-confédérés, regroupe actuellement 42 Fédérations ou Syndicats Nationaux Sud ou Solidaires du privé et du public.

L’Union Syndicale Solidaires est présente dans la quasi-totalité des départements Français à travers des structures interprofessionnelles locales.

 

 

est également membre de Solidaires Industrie qui est aujourd’hui présent dans plusieurs secteurs industriels comme l’automobile (RENAULT, PSA, FPT Bourbon-Lancy et équipementiers), l’industrie mécanique ou électronique (SNECMA, FAGOR-BRANDT, FENWICK…). Par exemple, chez TECHN’HOM (GE) nous sommes présents au premier et deuxième collège et majoritaires au 3ème collège.

 

Notre Projet 2014/2016 vise, comme toujours, deux objectifs principaux :

 

  • Défendre les droits des  salariés (ées),
  • Rétablir un fonctionnement basé sur l’intérêt général, l’équité et une gestion toujours plus transparente du Comité d’Etablissement.

 

Défense des droits individuels et collectifs

 

Dans la continuité de nos engagements antérieurs, nous sommes prêts à défendre tous les salariés(ées) et quel que soit leur statut (Ouvrier, ATAM et I&C).

Les événements tels que : GPEC2, GPEC3, Conditions de travail, Reconnaissance des qualifications des soudeurs, ... ont démontré la forte implication de notre Organisation Syndicale dans la défense des droits individuels ou collectifs.

L’absence de confédération Solidaires, nous laisse une totale indépendance pour réunir, au-delà des divergences, toutes les organisations syndicales pour agir ensemble ; cela a déjà été notre volonté pour la GPEC sans grand succès.

 

Intérêt général, équité, transparence et simplicité…

 

Notre syndicat, de par son histoire et son fonctionnement, attache une importance capitale aux valeurs  démocratiques. Nous ne concevons pas de démocratie sans pluralisme et il nous semble important de respecter le pluralisme syndical.

Les membres du bureau du CE, des commissions du CE, du CCE, du CHSCT doivent être nommés proportionnellement aux résultats des élections (ce qui n’a pas encore été fait à Mâcon) ; si vos votes nous portent aux responsabilités le 30 janvier, nous le ferons et vous serez représentés équitablement !

 

Seul le pluralisme oblige les organisations syndicales à plus d’équité et de transparence.

 

Il nous semble important d’évoquer aussi le respect des autres. Quand les organisations syndicales signent un accord, elles se doivent de le respecter. Si cet accord n’est plus réaliste, il faut le renégocier pour que toutes les voix soient entendues et non « forcer » la direction à promulguer une décision unilatérale non applicable si l’on souhaite respecter les libertés individuelles selon les règles de la CNIL.

Nous avons donc fait le choix de ne pas utiliser la messagerie électronique pour vous informer.

De même, nous ne présentons des listes électorales que dans les établissements où nous avons des sections syndicales établies. Notre but n’est pas de grappiller des voix à droite et à gauche pour justifier notre représentativité mais d’être présents à vos côtés pour soutenir vos revendications.

 

Forts de nos connaissances et après vous avoir écoutés pendant ces longues années, une réflexion sur la politique des activités sociales et culturelles (ASC) de notre CE est nécessaire et une modification urgente de son fonctionnement paraît indispensable.

Il est en effet inconcevable de démarrer un nouveau Mandat 2014/2016 sans prendre en compte l’évolution des mentalités, le profil des bénéficiaires et les nouvelles demandes des salariés(ées).

 

Nous nous engageons, si votre vote nous porte aux responsabilités du Comité d’Etablissement, de faire en sorte :

  • que toutes les Organisations Syndicales soient représentées au Bureau du CE ;
  • que la répartition des présidences des Commissions se fasse à la « proportionnelle » et que le choix des membres se fasse sans sectarisme ;
  • que les Commissions soient systématiquement convoquées pour débattre des activités et budgets qui les concernent ;
  • qu’une consultation de tous les salariés(ées) soit organisée pour redéfinir les activités qui doivent vous être proposées ;
  • que, en tenant compte des possibilités du budget du CE, qui est en baisse permanente :

-          l’accès aux autres Activités Sociales et Culturelles subventionnées au QF soient ouvertes à tous sauf les subventions Vacances Familles qui ne peuvent pas être cumulées avec les chèques vacances, 

-          le montant des Chèques Vacances soit de nouveau étudié,

-          les subventions du CE soient plafonnées par ayant-droit pour équilibrer les budgets et pour limiter les inégalités entre salariés(ées) d’un même taux. (Les subventions du CE doivent profiter au plus grand nombre de salariés(ées) de façon la plus équilibrée possible), 

-          un planning d’activités pluriannuelles soit établi pour permettre encore des activités exceptionnelles,

-          le personnel des Agences (FSM) et bientôt le personnel parti à Grenoble bénéficie d’une aide de compensation due à leur éloignement de MACON ou ait accès à des activités locales,

  • que les engagements envers les retraités (ées) soient formalisés et connus de tous ;

…et plus généralement à vous informer régulièrement de l’utilisation des subventions patronales mais aussi vous rendre compte de l’activité des élus et des Commissions.

 

POUR QUE CES ENGAGEMENTS DEVIENNENT REALITE, APPORTEZ VOTRE VOTE A UN SYNDICAT QUI VOUS ACCOMPAGNE CHAQUE JOUR ! …

 

 

le jeudi 30 janvier 2014

Votez pour les listes DP et CE

Sans rature et sans panachage

Voir nos listes dans les panneaux syndicaux

Création Libellule-Arts